Quand les bandes annonces vont trop loin

0

L’autre jour, je suis allé voir A Cure For Life grâce à une bande annonce plutôt sexy à base de thalasso chelou. On y voit un sosie de Leonardo DiCaprio vieux et jeune en même temps (Dane DeHaan), rien que ça c’est fascinant.

Il a l’air coincé dans un centre de thalasso chelou et on comprend que la flotte y est pour quelque chose puisque on voit pendant quelques secondes ce qui semble être un petit ver noir chelou dans l’eau qu’il boit. Elle est bien foutue cette B.A., je veux voir le bouzin qui dure 2h15 tout de même, mais ça augure du bon. Puis je l’aime bien Dane DeHaan, il a un nom rigolo et il a joué dans le meilleur film de super-héros qui existe (Chronicle).

Le film était passable, c’est une sorte de Shutter Island, tu remplaces les fous par des vieux chelous, l’ambiance malsaine était là, il y a de la dénonciation du capitalisme aussi simpliste qu’inattendue mais ça va c’est pas relou. La fin est naze mais sonne tellement série Z que c’était un peu loufoque. Je sais pas si c’était vraiment voulu mais bon…

Sauf que mon avis est clairement causé par cette B.A sexy. J’ai trouvé la première partie du film vachement chiantos pour la simple et bonne raison que ce bon jeune-vieux sosie de DiCaprio passe toute une putain d’heure et demie à se demander qu’elle est la cause de tous les agissements chelous qu’il voit. MAIS C’EST L’EAU CONNARD! J’ETAIS MEME PAS EN TRAIN DE REGARDER LE FILM QUE JE LE SAVAIS DEJA! MAIS BORDEL POURQUOI VOUS M’AVEZ SPOILÉ LES DEUX TIERS DU FILM AVEC VOTRE BANDE ANNONCE DE MERDE!!! Oh puis merde réveillez-moi quand il se passera quelque chose que je ne sais pas déjà hein…

« je crois qu’ils savent pour la Bête… »

Ce weekend je suis allé voir Split. C’était un des films que j’attendais le plus en ce début d’année. 

James McAvoy qui joue un mec qui avec 23 personnalités façon Billy Milligan hardcore puisqu’il a kidnappé des jeunes filles.  Je veux le voir ce film, c’est quand même Shyamalalamalan derrière la caméra. Le combo McAvoy/Shyamalalamalan, je me dis que ce sera au pire sympa et au mieux génial. N’empêche, je veux prendre la température de ce qui m’attends.

Donc bande-annonce.

Elle envoie du gros pâté, James McAvoy à l’air hallucinant et l’ambiance fout les miquettes. Surtout qu’à la fin de la bande annonce tu vois un début de métamorphose façon Hulk qui annonce du bien creepy pour les 3 pauvres filles qui n’avaient rien demandé. Je suis enhousiaste.

Le film est vraiment chouette hein, je regrette pas d’y être allé. J’ai pas dormi ou même cligné des yeux pendant la séance parce que le mystère du sort de kidnappées accroche, que James McAvoy est dantesque, que le film est bien foutu et n’ennuie jamais. Seulement, ça fait juste doucement rigoler de regarder une psy se demander pendant 1h20 si une 24è personnalité existe parce que LA FUCKING BANDE ANNONCE A DEJA REPONDU À CETTE FUCKING QUESTION. PARCE QU’À MOINS QU’IL FASSE DE LA MUSCU DE MANIERE INTENSE D’UN SEUL COUP JE SAIS D’AVANCE QUE LA BETE EXISTE HEIN.

Saoûlé, je commence à me dire que je vais arrêter de mater les bandes annonces et juste me cantonner aux synopsis et puis voilà. Sauf que matez-moi le synopsis de Split : « Kevin a déjà 23 personnalités [blablabla]mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur les 23 autres ».

P’TAIN!!

Mais bordel une bonne partie de film tient à se demander si la 24è personnalité existe réellement, où est peut-être le fruit de l’imagination de quelques personnalités dominatrices.

Le pire c’est que je peux même pas blâmer les sites ciné. Les synopsis ne sont que des copier/coller du dossier de presse, c’est pas un gugusse qui se dit « oh tiens si je niquais un peu le film des gens ».

Alors moi je ne sais plus quoi faire. À part gueuler. Ça change rien et je me ferais encore avoir par les bandes annonces qui en disent trop et les synopsis trop bavards. Mais ça fait du bien.

Share.

About Author

Ne parle jamais de lui à la troisième personne mais se sent obligé de le faire dans une description. Armé d'une carte UGC, d'une PS4, d'une PSVita, d'un sens de l'humour douteux, tout comme ses goûts. Aime bien ne pas être d'accord, juste pour faire chier

Comments are closed.